Tea For Two Cats Élevage de Spitz en Gironde

Le spitz

L’origine du spitz

Descendant des chiens des cités lacustres (canis familiaris palustris ou canis lupus palustris), les spitz possèdent l'origine la mieux établie et la plus connue de l'Europe de l'Ouest. Une souche aussi préhistorique explique la robustesse et la résistance de ce chien. Son ancêtre le plus proche est le chien de traîneau ou chien nordique originaire des bords de la Baltique et de Sibérie. Il est probable que le type d’origine est proche de l’actuel spitz loup. Le premier à devenir le compagnon des humains aurait été le Canis familiaris palustris Rütimeyer, descendant actuel du spitz allemand.

Les pharaons, les grecs, les romains nous ont laissés des reproductions de spitz peintes ou sculptées sur des sépultures, des amphores, des mosaïques ou encore des pièces de monnaie. On le retrouve plus tard au moyen âge avec les très riches heures du conte du Berry.

 

Au XVIII ème siècle L'engouement de la race est venu des familles royales anglaises avec Georges III et surtout avec la reine Victoria. Elle possédait une centaine de chiens de diverses races dont des loulous de Poméranie qui se remarquaient par sa taille relativement réduite (entre 5 et 7kg). Elle en fit l'élevage et ils détrônèrent à la cour anglaise le célèbre carlin. Les peintres anglais Georges Stubbs, Gainsborough, Burton Barber fixent le spitz sur leurs toiles. A cette époque, seuls les spitz blancs ou noirs sont connus : le colori orange apparaîtra plus tard.

En France, le spitz était surnommé le chien-loup, à cause de son type lupoïde marqué : (canidés dans les caractéristiques anatomiques évoquent celles du loup (lupus en latin) caractérisées par une tête en forme de pyramide horizontale avec le museau allongé et étroit). Parallèlement aux anglais, en 1750 le Comte de Buffon affecte officiellement le spitz dans sa classification des races canines comme chien-loup.

Au XIXème siècle ce même chien-loup devient très populaire. En France, il est chien attitré des postillons qui le chargent de garder les impériales des diligences. En Hollande il protège les péniches. En Angleterre et en Allemagne il surveille les fermes. Ce chien-loup est alors appelé Loulou ou loulou de Poméranie.

Comme tous les chiens à la mode, la popularité lui est très néfaste. Les croisements sont réalisés sans rigorisme et la race dégénère. La fourrure du chien se raréfie, il devient agressif et très bruyant. On l'appellera à ce moment là «chien des concierges» car toutes les loges des immeubles parisiens en possédaient pour prévenir chaque fois que quelqu'un franchissait la porte d'entrée.
Les éleveurs se réveillent alors en important de nouveaux sujets (surtout d'Angleterre) et «reconstruisent» avec rigueur cette race qui ne prendra le nom de spitz qu'en 1961. Ils améliorent ainsi grandement fourrure, morphologie, couleurs et comportements.

 

Les caractéristiques du spitz

Sa taille

Il existe 5 tailles de spitz :

– le spitz nain de 20 cm
– le spitz petit de 26 cm
– le spitz moyen de 34 cm
– le spitz grand de 46 cm
– le spitz loup de 50 cm

Pour toutes les tailles, les juges peuvent tolérer plus ou moins 2cm. Tous les Spitz sont des descendants des Loulous de Poméranie. Certaines personnes gardent le nom de Poméranien pour le spitz nain.

La couleur de son pelage

Orange et orange charbonné, crème, sable et sable charbonné, rouge et rouge charbonné, noir, brun, bleu, blanc, gris loup ou gris nuage, sable-loup, bicolore, noir/brun/bleu avec des marques de feu… Toutes ces couleurs peuvent se retrouver chez les Nains et les Petits.
Les Moyens sont plus connus dans des couleurs classiques : noir, brun, orange, gris-loup et bicolore. Les Grands Spitz sont uniquement noirs, bruns et blancs. Les Spitz Loup sont exclusivement grip loup.

Son caractère

Compagnon très attaché à son maître, adorant les enfants, attentif, vif, très joyeux, toujours partant pour le jeu ou les câlins, très robuste et résistant, le spitz possède beaucoup de qualités qui en font un chien de compagnie extraordinaire.

 

Son entretien

malgré son opulente fourrure et sa jolie crinière, le spitz ne nécessite qu'un bon brossage hebdomadaire. Pour les croquettes, il mange très peu mais exige de la qualité.
Jamais agressif ou méchant, il est le compagnon idéal des chats et n'a pas peur des grands chiens… Le spitz est un compagnon très facile à vivre.

cropped-patte-chien-spitz.jpg


Comme tous les chiens dits primitifs, il adore être à l'extérieur avec son maître ou d'autres chiens mais à contrario, il sait aussi se comporter comme un petit ange et faire des câlins à la sieste avec son maître! Il peut donc très facilement vivre en appartement à condition de sortir se promener tous les jours. De plus sa taille lui permet d'accompagner son maître presque partout sans déranger.